LA DEMANDE EN MARIAGE & L’OURS Th de Poche

 

Bonjour,                                                                                                                                                                         Si vous ne recevez pas encore notre newsletter, allez en page d’accueil et cliquez sur « nous contacter » et inscrivez-y votre adresse-mail. Nous nous ferons un plaisir de vous l’envoyer gratuitement.

COMÉDIE d’Anton Tchekhov, mise en scène de Jean-Louis Benoît, avec Emelyne Bayart, Jean-Paul Farré et Manuel Le Lièvre.

PITCH:                                                                                                                                                                         Tchekhov disait de ces deux pièces courtes qu’elles étaient des « plaisanteries ». C’est pourtant avec elles qu’il va connaître ses premiers triomphes. Il n’a pas trente ans en 1888 et traverse une des périodes les plus heureuses de sa vie. Ce Tchekhov-là, joyeux, farceur, féroce humoriste, fait preuve dans ces miniatures pour la scène d’une violence grotesque incomparable. Que ce soit dans La demande en mariage ou dans L’Ours, le tumulte, le rythme endiablé, la cocasserie des situations, la folie de ces personnages ahuris et furieux nous emportent loin du Tchekhov « chantre des crépuscules ».

DURÉE: 1H20              JUSQU’AU  14  JUILLET  2019

COMMENTAIRES:                                                                                                                                                   Le plus gros éclat de rire de cette deuxième partie de saison!! Et si on nous avait dit que ce serait grâce à Tchekhov! Ces deux bijoux d’humour, cocasses et absurdes ont été magnifiés par le jeu des comédiens et la mise en scène de Jean-Louis Benoît. Celui-ci, donnant libre cours à son talent, nous a concocté une mise en scène qui « déménage » -au propre comme au figuré- où  le rythme le dispute à la folie, s’appuyant sur un beau décor qui, nous espérons, résistera jusqu’à la fin des représentations. Quant aux comédiens, ils forcent le trait de cette farce pour qu’elle devienne « énooorme » et atteigne des sommets d’humour « Himalayens ». Vous avez d’abord Manuel Le Lièvre, excellent en amoureux transi, transpirant à grosses gouttes et impérial dans ses colères noires. Ensuite,qui  mieux que Jean-Paul Farré pour entrer dans la peau de cet ours « mal léché » et lui apporter ce grain, que dis-je, cette météorite de folie qui dévaste tout sur son passage. Il nous gratifie de plus d’un irrésistible monologue qui à lui seul, vaut le déplacement. En paraphrasant De Funès, on pourrait dire: « c’était Farré, c’est effarant! ».  » And last but not least », la bonne surprise de la soirée nous vient d’Emeline Bayart, la « Déméco » du plateau. Nommée aux Molières 2019 comme révélation de l’année pour son rôle dans « Fric-Frac », elle illumine, telle une boule à facettes, la salle  par son talent. De plus, son nom lui va comme un gant car elle n’a vraiment peur de rien et son jeu est irréprochable. Nul doute que la seule présence de son nom à l’affiche suffira bientôt, comme  » La Maillan » à remplir les salles.                                                                                                                                En somme, une soirée comme on les aime! Un regret, que les représentations n’aient pas commencé en janvier car cette pièce aurait sûrement fait main basse sur les récompenses.

NOTE:                                                                  PLUS……PLUS……PLUS.

INFOS PRATIQUES:                                                                                                                                                    Théâtre du Poche Montparnasse   75  bd  du  montparnasse  75006  Paris   Tél: 01 45 44 50 21                               Métro: Montparnasse.                                                                                                                                Du mardi au samedi à 19h, le dimanche à 17h30.    Prix des places: 35 euros

DUREE: 1H20     JUSQU’AU  14  JUILLET  2019

RESTAURANTS PROCHES:                                                                                                                                       Chez Lionel (voir ci-contre), les Mousquetaires de Vavin ( chronique du 26/3).

Ne manquez pas de gravir ce « sommet » d’humour Himalayen…                                                                                                                                   Brittany&Epicure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *