ROUGE TH. MONTPARNASSE

COMÉDIE DRAMATIQUE de John Logan, adaptation française de Jean-Marie Besset, mise en scène par Jérémie Lippmann, costumes de Colombe Lauriot-Prévost, avec Niels Arestrup et Alexis Moncorgé.

PITCH:

New-York? Fin des années 50, Mark Rothko se retrouve dans son atelier, aux prises avec la commande de vastes peintures murales que vient de lui passer le fameux restaurant du Four Seasons. Rothko donne des instructions à Ken, son assistant , pour mélanger les peintures, assembler les chassis, préparer les toiles…Le jeune homme n’hésite alors pas à remettre en question les grandes théories du maître sur l’art, jusqu’à l’accuser d’hypocrisie et de compromission mercantile.

DUREE: 1H40.               JUSQU’AU 22 DECEMBRE 2019

COMMENTAIRES:

La première chose qui vous frappe en prenant place dans la grande salle du théâtre Montparnasse est l’immense plateau transformé en atelier d’artiste. Puis, le maître, Mark Rothko et Ken, son assistant entrent en scène. Question lancinante du peintre: « qu’est-ce que vous voyez »? Le patron dès le début annonce la couleur et l’élève sera à son service sans se plaindre. Mais Rothko souffre de contradictions car reconnaissant l’art pour sa pureté, il occulte le coté mercantile or il faut bien en vivre. D’autre part, la querelle des anciens et des modernes éclate ici au grand jour entre les deux protagonistes, l’élève annonçant au maître que  le Pop art détrône l’expressionnisme. Niels Arestrup, au travers de son cours « magistral », nous livre une prestation éblouissante, » énooorme » de par sa présence et ses coups de gueule. Alexis Moncorgé, impressionne par sa justesse et sa finesse de jeu, passant d’une timidité assumée à une assurance le faisant se retourner contre le maître qu’il admire. La scénographie est magnifique, la mise en scène fluide et originale, d’immenses toiles descendant des « cintres ». En conclusion, on laissera le mot de la fin à Mark Rothko: « Peindre c’est penser ».

NOTE:

INFOS PRATIQUES:

Théâtre Montparnasse 31 rue de la Gaîté 75014 Paris  Tél: 01 43 22 77 74. Métro: Gaité, Edgar Quinet. Du mardi au samedi à 21h. le dimanche à 15h30. Prix des places: 18 à 52 euros.

DUREE: 1H40               JUSQU’AU 22 DECEMBRE 2019

RESTAURANTS PROCHES:

Les Mousquetaires de Vavin (voir ci-contre).

Bonne soirée « croûte », qu’on l’admire ou qu’on la casse….

BRITTANY&EPICURE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *